Xieng Khoang

Véritable musée de la guerre à l'échelle d'une ville, Xieng Khoang a été rasé de la carte par les bombardements américains dans les années 60 et a été remplacé par la nouvelle ville de Phonsavan. La région montagneuse abrite quelques sommets dépassant 2000 mètres d’altitude. La population y est multi-ethnique. L'atmosphère au centre de la ville est quel que peu étrange : des têtes des bombes et d’autres armes décorent les halls des hôtels, des restaurants, jusqu'à l'office du tourisme lui-même !

L'histoire semble s'être ici arrêtée sur deux moments forts de la région: la période préhistorique avec la Plaine des Jarres, et la période moderne avec les vestiges de la guerre entre le Vietnam et les États-Unis. La plaine de jarres possède environ 3000 jarres de différentes tailles, creusées dans de la pierre sur une surface d’environ 1000 Km2. Elle dispose des centaines de jarres de pierre géantes qui pèsent plusieurs tonnes. Dont la plus haute mesure 3.25 m et pèse plus de 6 tonnes. Ces jarres ne présentent aucune décorations ni inscriptions. Les archéologues n’ont pas trop d’explication à la présence de ces jarres énormes. Ils ne peuvent donner que des explications conjecturelles concernant la datation de ces jarres de pierre, sur une époque allant  de 5000 av.J.-C à 800 ap.J.-C.




VOYAGE(S) AVEC CE SITE

  • Xieng Khoang

    Tableau mosaïque du Laos -  LAUT03 - 7 Jours

    Ce circuit au Laos vous permet de découvrir en profondeur la région du Nord du pays ...

    View more